Newfoundland & Labrador Hydro

(Cliquer pour agrandir)

Histoire des réseaux provinciaux

ATCO Electric

BC Hydro

Hydro One

Hydro-Québec

Manitoba Hydro

Newfoundland & Labrador Hydro

Northwest Territories Power Corporation

Qulliq Energy Corporation/Nunavut Power

 

 

 

Histoire

Newfoundland and Labrador Hydro

Réseaux isolés alimentés par une centrale diesel

La société Newfoundland and Labrador Hydro (NLH) exploite 21 centrales diesels isolées, dont six sont situées sur le territoire de l’île de Terre-Neuve et quatorze sont installées au Labrador. Douze centrales ne sont accessibles que par voie maritime ou aérienne. On peut avoir accès aux autres en utilisant le réseau routier provincial. La carte des réseaux isolés indique l’emplacement des centrales.

Les centrales varient en termes de puissance installée. La plus petite, située à Paradise River (Labrador), affiche une puissance installée de ______ kW, tandis que la plus importante, située à Nain (Labrador), possède une puissance installée de ______ MW. De façon générale, les centrales comprennent un bâtiment en métal à charpente d’acier qui inclut trois ou quatre groupes électrogènes dans une salle des moteurs centrale. Les commandes et l’appareillage électrique de contrôle sont logés dans des salles de commande séparées. Étant donné que la plupart des collectivités comptent entre 400 et 600 résidents, la plupart des centrales indiquent une puissance installée de _____ à ______ kW.

Les centrales plus importantes, comme celles de Nain, de Cartwright et de Ramea, sont équipées d’un système de gestion entièrement automatisé de la charge. Les autres centrales sont semi-automatisées. En effet, les groupes électrogènes individuels sont entièrement automatisés et équipés, entre autres, de dispositifs de lancement et de synchronisation automatisés. Toutefois, la gestion de la charge est confiée aux opérateurs des installations.

Haut de la page

Les opérateurs sont des employés à temps plein de NLH qui résident dans la collectivité. Il y a habituellement deux opérateurs à temps plein dans la collectivité qui font une rotation toutes les trois semaines. Pendant sa période de travail, l’opérateur est responsable de la centrale 24 heures par jour. Dans la plupart des collectivités, il y a également un opérateur de relève. Les travaux d’entretien et de réparation sont effectués en très grande partie à partir des bureaux régionaux à Bishops Falls, Port Saunders et Happy Valley (Goose Bay). Les centrales plus importantes (Cartwright et Ramea) comptent également un mécanicien à temps plein qui réside également dans la collectivité. Les opérateurs des installations doivent également effectuer des travaux liés au secteur (commutation, etc.) et prendre des relevés de compteur.

Haut de la page

Dans les collectivités isolées, la clientèle est principalement résidentielle et institutionnelle, avec un segment industriel mineur. Les tarifs énergétiques sont semblables dans toutes les collectivités isolées, soit ____ ¢/kW pour la première tranche de _______ kW et ____ ¢/kW pour l’énergie supplémentaire. En comparaison, les tarifs des clients raccordés au réseau provincial sont de ____ ¢/kW.

Toutes les centrales des collectivités isolées fonctionnent au carburant diesel et elles constituent, pour la plus grande partie d’entre elles, la seule source d’alimentation en électricité. Le carburant est acheté aux termes d’un contrat de cinq ans à des vendeurs locaux de carburant en vrac. Toutes les livraisons se font par navire-citerne, à l’exception de Ramea qui bénéficie de livraisons quotidiennes par camion. Le coût du carburant varie de ____ ¢/L sur l’île à ____ ¢/L dans le Nordlabrador. Dans les centrales de cette dernière région, on utilise du carburant conçu pour le climat nordique. NLH exploite et entretient ses propres systèmes de stockage en vrac pour toutes les centrales.

Haut de la page

Dans les collectivités du Nordlabrador, on conserve un approvisionnement minimum de neuf mois de carburant en raison de brève saison de navigation. Sur l’île, par contre, les centrales sont obligées contractuellement de conserver un approvisionnement minimum d’un mois.

Les réseaux isolés de NLH ne sont pas gérés comme une unité opérationnelle séparée. L’exploitation, l’entretien et la dotation en personnel des centrales isolées relèvent de la Division des opérations réglementées de NLH. Tous les coûts des réseaux isolés sont pris en compte dans le coût total des services pour le service public. Le coût total du service couvre le déficit net des régions rurales ou isolées qui se chiffre à _________ $ par client.

Haut de la page

Deux des centrales isolées bénéficient d’un approvisionnement en énergie secondaire. À L’Anse au Loup, dans le sud du Labrador, NHL achète un maximum de _______ MW d’énergie secondaire à Hydro-Québec, en utilisant le réseau du lac Robertson. Cet approvisionnement secondaire satisfait aux exigences courantes en matière de charge et l’utilisation de la centrale de L’Anse au Loup n’est qu’occasionnelle. À Ramea, un projet pilote d’énergie éolienne qui produit ______ kW comble une partie de la charge. NLH est l’autorité de contrôle du projet privé d’un producteur indépendant et la quantité d’énergie éolienne intégrée dans le réseau local varie en fonction des limites de fonctionnement des moteurs diesels. Ramea est également le site d’un nouveau projet pilote sur l’énergie éolienne et l’hydrogène qui a été mis en œuvre par NLH vers la fin de 2008.

Haut de la page

Les renseignements qui précèdent ne présentent qu’une description très générale des réseaux isolés alimentés par une centrale diesel de Newfoundland and Labrador Hydro. Pour plus d’information sur le sujet ou sur les activités générales de l’entreprise, veuillez visiter le site Web de Newfoundland and Labrador Hydro.

Haut de la page