Hydro One Collectivité éloignées

(cliquer pour agrandir)

Histoire des réseaux provinciaux

ATCO Electric

BC Hydro

Hydro One

Hydro-Québec

Manitoba Hydro

Newfoundland & Labrador Hydro

Northwest Territories Power Corporation

Qulliq Energy Corporation/Nunavut Power

 

 

 

 

 

Histoire

Hydro One Collectivité éloignées

Territoire desservi

Hydro One Remote Communities Inc. est une entreprise intégrée de production et de distribution qui est autorisée à produire et à distribuer de l’électricité à 21 collectivités isolées du nord de l’Ontario.

Entièrement financée par emprunt, l’entreprise fonctionne avec un budget équilibré. Elle gère des activités complexes dans des circonstances difficiles. Elle recherche constamment les économies dans la gestion de ses activités et elle a connu du succès dans plusieurs secteurs, en particulier dans la réduction de son passif environnemental.

Les collectivités desservies par l’entreprise sont isolées et dispersées dans le grand nord de la province. On ne peut avoir accès à treize de ces collectivités par une route ouverte durant toute l’année. On ne peut s’y rendre uniquement en utilisant un avion, en empruntant une route d’hiver ou, dans le cas d’une collectivité, en ayant recours à une barge. La superficie et l’isolement du territoire desservi signifient également que le transport du personnel, du carburant et de l’équipement est un facteur clé des coûts de l’entreprise. L’utilisation et la viabilité des routes d’hiver pour atteindre les collectivités constituent une variable importante pour les coûts des activités de l’entreprise. S’il n’est pas possible de construire une route d’hiver, le prix du carburant, le coût de l’équipement et les frais d’entretien généraux s’accroissent.

Haut de la page

Production

En raison de l’absence d’un raccordement au réseau provincial, l’entreprise produit de l’électricité dans chacune des collectivités desservies. La production au diesel est la source principale d’électricité, mais l’entreprise possède et exploite également deux mini-centrales hydroélectriques au fil de l’eau et quatre projets pilotes d’éoliennes. On examine continuellement la faisabilité d’utiliser des technologies renouvelables de concert avec l’évolution des technologies, mais le diesel représente présentement la technologie la plus fiable.

Les groupes électrogènes diesels de l’entreprise produisent de 65 kW à 1 250 kW. La plupart des installations comptent trois groupes électrogènes qui sont dimensionnés pour faire face à la charge de la collectivité à divers moments de la journée. Un fonctionnement automatisé assure que les groupes électrogènes offrent une efficacité maximale en faisant correspondre la puissance du groupe électrogène à la charge communautaire. Selon la demande d’électricité, l’entreprise utilise entre 14 et 17 millions de litres de carburant par année.

Haut de la page

Distribution

L’entreprise exploite 19 réseaux de distribution isolés qui desservent 21 collectivités. Pour chaque réseau, l’entreprise est responsable de la transformation, de la régulation de tension, de la livraison et du dosage de l’électricité. Étant donné que les collectivités sont éloignées les unes des autres, les réseaux de distribution sont isolés, distinctifs et autonomes. Les réseaux de distribution affichent des tensions de distribution qui varient de 4,8 kV à 25 kV. On utilise des compteurs de facturation pour mesurer la consommation d’énergie aux points d’approvisionnement des clients.

Haut de la page

Gestion du carburant et installations de stockage

L’entreprise possède des réservoirs de stockage de carburant (« parcs de stockage ») dans chaque collectivité pour assurer un approvisionnement en diesel approprié. Les réservoirs sont équipés de dispositifs de mesure et d’avertissement pour réduire les risques de déversement de carburant et rehausser le mesurage de contrôle du carburant. La plupart des réservoirs sont munis d’une paroi double pour améliorer le confinement du carburant.

Haut de la page

Installations pour le personnel

En raison des coûts de transport élevés pour se rendre dans les collectivités, le personnel de l’entreprise réside généralement dans la collectivité pendant les périodes d’entretien prévues et imprévues. Douze emplacements comptent des maisons et des roulottes pour le personnel et on a recours aux installations de Bell et à des motels dans les autres collectivités.

Haut de la page

Système de gestion de l’environnement

En 1999, l’entreprise a élaboré un Système de gestion de l’environnement (SGE) en vue de redresser une situation historique de déversements et de médiocre performance environnementale. Le programme du SGE a pour objectifs le développement et la mise en œuvre d’un SGE qui bénéficie du soutien de tout le personnel, de l’atelier au bureau du président, l’offre d’un moyen d’amélioration de la performance environnementale et la création d’une valeur ajoutée pour les activités de l’entreprise.

Dans le cours du développement et de la mise en œuvre du programme, l’entreprise est devenue un chef de file en matière d’environnement et elle a été reconnue aux niveaux provincial et national pour son bilan environnemental. En 2001, Hydro One Remote Communities Inc. a mérité le prix national de la prévention de la pollution du Conseil canadien des ministres de l'Environnement pour les petites et moyennes entreprises au Canada. En 2002, l’entreprise a obtenu la certification ISO 14001 pour son SGE. Cette certification internationale s’ajoute aux améliorations environnementales importantes obtenues depuis la mise en œuvre du SGE.

L’entreprise a amélioré également l’efficacité de son exploitation en installant des contrôleurs programmables et des systèmes SCADA, en mettant à niveau des moteurs et en modifiant complètement les logiciels de production et de manutention du carburant pour soutenir ses programmes de contrôleurs programmables. Toutes ces modifications se sont traduites par une amélioration de l’efficacité, une réduction de la consommation de diesel et un abaissement des émissions atmosphériques.

En 2003, l’entreprise a élaboré et adopté une stratégie de réduction des émissions. Elle a soumis une demande et un plan d’action pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre au programme Défi-Climat (Mesures volontaires et Registre) d’Environnement Canada. Le rapport de 2003 de l’entreprise a mérité le prix de la meilleure présentation novatrice et l’entreprise a obtenu le statut de rapporteur « niveau Or » chaque année depuis 2003.

En 2004, l’entreprise a reçu la certification EcoLogo de Terrachoice pour sa mini-centrale hydroélectrique à Deer Lake. Cette certification reconnaissait les caractéristiques écologiques de la centrale.

L’entreprise adopte une approche globale de la gestion de l’environnement, y compris le maintien de bonnes relations avec la clientèle. Elle a développé et encouragé l’établissement de fortes relations avec plusieurs organismes et entreprises des Premières nations et elle a préparé des accords commerciaux pour l’approvisionnement en carburant diesel (jusqu’à 15 millions de litres par année), le service aérien pour les marchandises et les passagers, les services d’entretien, ainsi que pour les travaux de construction et d’entretien. Elle a installé des éoliennes de démonstration et elle exploite deux mini-centrales hydroélectriques à service complet pour compenser l’utilisation du diesel et réduire les risques de déversement et d’émissions.

Haut de la page

Réglementation gouvernementale et tarifs des collectivités éloignées

La plupart des clients de l’entreprise sur le territoire desservi paient des tarifs inférieurs aux coûts du service. Les tarifs des clients résidentiels et du service général bénéficient d’un soutien financier de trois manières : 1) un interfinancement soutenu par les clients gouvernementaux du territoire qui paient des tarifs supérieurs aux coûts (tarifs standard A); 2) des apports de capital d’Affaires autochtones et Développement du Nord Canada et de clients provinciaux; 3) un fonds de protection des tarifs des régions éloignées, qui a été établi par le gouvernement provincial et qui est administré par la Commission de l'énergie de l'Ontario, l’autorité de réglementation de l’entreprise.

Haut de la page